On a joué à "Spiritfarer" et "Pikuniku"

22 avr. 2021 3 min de lecture
On a joué à "Spiritfarer" et "Pikuniku"

Dans l'article du jour, nous vous parlons des jeux Spiritfarer et Pikuniku.

Spiritfarer

Disponible sur PC, PlayStation 4, Nintendo Switch, Xbox One et Google Stadia.

Sorti fin août 2020, Spiritfarer est un jeu de gestion traitant du deuil et de la mort. Après l'avoir essayé une première fois sur le GamePass en décembre, j'ai profité d'une promotion suite à l'ajout d'un personnage au sein du jeu pour le recommencer cette semaine sur Nintendo Switch.

Trailer de lancement du jeu

Dans ce jeu, on incarne le personnage de Stella, une passeuse d'âme qui, accompagnée de son chat, doit suivre et satisfaire les âmes des différents personnages afin que ceux-ci passe dans l'au-delà. Il s'agira donc de rénover un bateau et de construire une multitude de bâtiments tels qu'une cuisine, un champs, une scierie, des chambres pour les passagers, etc. Pour ce faire, on devra naviguer au travers de diverses îles renfermant les matériaux nécessaires à la construction des bâtiments ainsi que de la nourriture. Il sera également possible de réaliser des sortes de mini-jeux permettant là encore de récolter les ressources demandées.

L'objectif final sera donc de rendre heureux les personnages avant leur départ en leur donnant de la nourriture, leur faisant des câlins et en réalisant les tâches qu'ils pourront demander.

Mon bateau après une dizaine d'heures de jeu

La direction artistique du jeu est très appréciable avec ses dessins fait mains et ses animations fluides. L'ambiance visuelle et sonore est très douce et reposante et on se plonge volontiers dans cette ambiance après une journée de travail. Je vous conseille par ailleurs d'écouter la bande originale du titre, disponible sur Spotify ou Youtube. La répétitivité du gameplay peut être un frein à la continuité mais la possibilité de se perdre dans les quêtes reste selon moi le seul point faible du jeu.

Pour finir le jeu, comptez une bonne trentaine d'heures. De mon côté, j'ai dépassé la progression de ma première sessions avec une dizaines d'heures au compteur et je ne me lasse absolument pas de l'expérience.

Pikuniku

Disponible sur PC, Nintendo Switch, Google Stadia, Xbox One

Ce petit jeu d'aventure sorti en 2019 est arrivé il y a quelques mois dans l'offre Stadia Pro et c'est donc sur cette console dans les nuages que j'ai décidé d'y jouer.

L'univers coloré visible dans les screenshots m'a tout de suite attiré et je n'imaginais pas une seule seconde le fun qu'allais procurer ce jeu 😺

Vous démarrez dans une grotte où vous contrôlez un petit monstre rouge, une fois sorti vous allez rencontrer des personnages qui auront peur de vous 👽. Vous êtes le monstre endormi depuis des années que tout le monde craint. Après avoir réparé un pont que vous aurez au préalable détruit, la confiance envers les habitants sera renforcée et ils vous donneront une mission.

Vaincre le méchant capitaliste qui fais pleuvoir de l'argent mais qui confisque les cultures, les arbres et l'eau.

Pour réussir cette quête principale, vous devrez résoudre de nombreuses énigmes et mini-jeux tout en étant guidé par les habitants résistants.

Les contrôles sont simples à prendre en mains et les actions assez limitées (saut, coup de pied), ce jeu est vraiment accessible à tout le monde. La quête principale se termine en quelques heures et le final est vraiment très fun.

Le jeu continue aussi avec des quêtes annexes et un mode coop afin d'augmenter un peu sa durée de vie.

Je recommande vivement Pikuniku, malgré son nom imprononçable il est vraiment très cool, il est facilement jouable via des petites sessions de 30min et reste assez court pour sa quête principale.

Super! Ensuite, passez à la caisse complète pour un accès complet à Une p'tite partie.
Bienvenue à nouveau! Vous vous êtes connecté avec succès.
Vous vous êtes abonné avec succès à Une p'tite partie.
Succès! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tous les contenus.
Succès! Vos informations de facturation ont été mises à jour.
Votre facturation n'a pas été mise à jour.